mercredi 14 novembre 2012

Des idées mais peu de volontaires…#EMICT

Jean-Claude MORAND - Ecole Suisse de Tourisme Frederica BORINI - Turismo Torino

Je viens de passer une journée et demie avec une vingtaine d’experts européens du numérique en montagne. Aujourd’hui, une table ronde de 2 heures réunissait les ténors de la promotion des Alpes du Nord (Savoie-Mont-Blanc Tourisme avec Côme VERMERSCH, Jean-Marc SILVA de France-Montagnes, Frederica BORINI – sur la photo en ma compagnie - de l’Office du Tourisme de la région de Turin et quelques prestataires de services. Je représentais l’Ecole Suisse du Tourisme.

De nombreuses idées et retours d’expériences ont été présenté essentiellement en relation avec les nouvelles attentes des consom’acteurs détenteurs de smartphone. Vous pourrez prochainement retrouver les actes de ce forum sur le site web du EMICT.

Que restera-t-il de ces échanges ? En observant l’auditorium de Seynod occupé par une petite trentaine de personnes dont les intervenants des sessions suivantes et les organisateurs, je crains que nous ayons prêché dans le désert. Les journalistes et les élus ayant quitté la salle dès la fin de la session protocolaire d’ouverture. Les maires des communes de montagne, pourtant invités gratuitement, n’étaient pas là non plus. Alors dans ces conditions, les quelques pionniers qui se battent pour que nous puissions obtenir des Etats et des opérateurs des infrastructures  permettant de développer une économie numérique au sein des territoires, se sentent bien seuls. Je dois souligner le courage des opérateurs qui ont sponsorisés ce forum pour la deuxième année et la ténacité des organisateurs.

Pour ma part, je rentre avec quelques cartes de visites et l’immense joie d’avoir pu observer dans la présence de quelques amis dans la salle qui se reconnaitront (Isabelle, Caroline, Marie-Dominique, Jean-Marie, Yves, Arnaud le photographe). J’ai aussi saisi cette opportunité pour échafauder un projet dont je vous parlerai peut-être dans quelques mois.